IMG_6981 copie.jpg

PRESSE

" Particulièrement frappantes sont la radieuse et opulente soprano de Cyrielle Ndjiki Nya, l'excitante voce di petto (voix de poitrine) de Julie Pasturaud, la ravissante soprano d'Aurélia Legay, et l'interprétation  de la soprano Salomé Haller." Olyrix, Paula Gaubert, 31 mai 2018.

 

"Les cinq servantes mêlent la prometteuse Cyrielle Ndjiki Nya à la nouvelle génération (Aude Extrémo et Julie Pasturaud), à celle  qui la précède (Salomé Haller et Mireille Delunsch), en formes complémentaires, toutes sous la houlette de la surveillante Aurélie Legay, également confidente de la Reine" Toute la culture

"La soprano (...) éclabousse l'auditoire de moyens phénoménaux, couleur fauve et aigus irradiants de facilité...", Idomeneo, Mehdi Mahdawi, Opéra Magazine

" Clémentine Margaine a ce soir une invitée de choix [...] Les deux chanteuses font même jeu égal en duo. Leurs voix se mêlent, se marient, se croisent en puissance et articulation, Cyrielle Ndjiki Nya faisant comprendre par des aigus et des résonances vibrantes pourquoi elle est désignée comme soprano alors que le corps de voix suit pleinement la mezzo. Elle déploie aussi en soliste de riches vocalises a cappella, montant vers un aigu glorieux." OLyrix, Charles Arden.